Info Sarthe

Le Mans : 15 "pisseurs volontaires" portent plainte

04 décembre 2019 à 18h04 Par Jonathan Lateur
Les "pisseurs volontaires" au pied du palais de justice au Mans
Crédit photo : Jonathan Lateur

La quinzaine de membres sarthois de l’association "Campagne Glyphosate 4972" s’est rendue au palais de justice du Mans ce mercredi 4 décembre afin de déposer plainte contre plusieurs fabricants de pesticides et organisations européennes.

Les "pisseurs volontaires" passent à l’action. Une quinzaine de membres sarthois de l’association "Campagne Glyphosate 4972" s’est rendue au palais de justice du Mans ce mercredi 4 décembre, en début d’après-midi, pour déposer plainte entre autres contre les fabricants de pesticides. Tous arboraient un t-shirt blanc avec leur taux de glyphosate écrit à l’encre noire : "J’ai fait analyser mon urine, et je me retrouve avec un taux de 3,26 nanogrammes alors que je fais attention à mon alimentation" s’étonne Alec. Quelques mètres plus loin, Chantal est elle aussi dans l’incompréhension : "Je veux savoir pourquoi je me retrouve avec du glyphosate dans mes urines. Je porte plainte pour demander des explications à ceux qui m’ont infligé ça !".

178 plaintes au total

Au total, en Sarthe et dans le Maine-et-Loire, 178 personnes ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d’autrui, tromperie aggravée et atteinte à l’environnement contre huit organismes différents : "Nous attaquons au niveau européen les présidents et les membres des conseils d’administration de tous les fabricants de pesticides contenant du glyphosate qui étaient en responsabilité aux 3e et 4e trimestre 2017 et au 1er trimestre 2018. Nous poursuivons aussi sur ces mêmes périodes le président et les membres de la Commission européenne ou encore les dirigeants des laboratoires qui ont permis la prolongation de la mise sur le marché du glyphosate" précise Marylène Souchard qui coordonne le collectif.

Le reportage de Jonathan Lateur