Info Sarthe

Le Mans FC : la venue du PSG "ne doit pas faire oublier l’objectif de maintien"

20 novembre 2019 à 16h31 Par Corentin Allain et Émilien Borderie
Richard Déziré, l'entraîneur du Mans FC
Crédit photo : Le Mans FC

En forme de cadeau de Noël plus ou moins... désiré, le duel entre Le Mans FC et le Paris-Saint-Germain en Coupe de la Ligue apporte son lot de conséquences que les joueurs sarthois vont devoir gérer.

"J’ai des amis, des gens de la famille qui ont retrouvé mon numéro pour voir s’il était possible de leur avoir des places..." : derrière ce tacle sans doute à demi-ironique lancé en conférence de presse, Richard Déziré confirme l’immense enthousiasme populaire suscité par la venue du PSG au MMArena pour y disputer un huitième de finale de Coupe de la Ligue le 18 décembre. Mais, fidèle à sa ligne des plus stoïques, le coach du Mans FC entend garder la tête froide, à un mois de la venue des stars de la capitale face aux humbles joueurs de Ligue 2 que sont ses hommes : "Ce n’est pas anodin de jouer le Paris-Saint-Germain, y’a des joueurs qui de toute leur carrière n’auront jamais face à eux cette équipe... On a le bonheur, nous, de pouvoir le vivre sur tirage au sort, mais y’a pas photo, on sait très bien qu’il faudra que toutes les planètes soient parfaitement alignées pour se donner la possibilité de faire tomber le PSG !" tempère-t-il.

Pas le seul match à gérer

Plus que jamais les pieds sur terre, Richard Déziré souligne que le duel "est encore loin" et qu’en attendant, même s’il s’agira bien entendu pour les sang et or de donner "le meilleur d’eux-mêmes", il faut s’employer à "gérer" l’arrivée d’un tel type de match et "son lot de paramètres extérieurs nouveaux pour la plupart des joueurs qui découvrent seulement la Ligue 2 et le monde professionnel". L’entraîneur manceau veut donc malgré tout que l’événement ne vienne pas "perturber le fonctionnement du club" et encore moins "l’objectif essentiel de la saison, à savoir le maintien". Cela, dans un contexte qui s’annonce éprouvant : "On est sur une période de huit matchs en moins d’un mois, ce qui est beaucoup en aussi peu de temps, ce qui sera très lourd à digérer, or on a besoin de l’ensemble de l’effectif !". Au Mans FC, l'hiver sera chaud.