Info Sarthe

Le Mans FC : la ville n’augmentera pas sa subvention

12 juin 2019 à 20h55 Par Jonathan Lateur & Clément Rohée
Crédit photo : Clément Rohée

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 12 juin, le maire du Mans, Stéphane Le Foll, a annoncé que la ville ne dépenserait pas plus pour Le Mans FC la saison prochaine. L’enveloppe, légèrement supérieure à 4 millions d’euros, sera par contre répartie différemment.

Après une semaine de négociations, un accord a été trouvé entre la ville du Mans, Le Mans FC et Le Mans Stadium en vue de la saison prochaine. Ces discussions consécutives à la montée en Ligue 2 du club de football avaient pour but de définir la participation financière de chacune des parties prenantes. Accompagnés par plusieurs adjoints, le maire, Stéphane Le Foll, a dévoilé les grandes lignes du deal lors d’une conférence de presse ce mercredi 12 juin.

Pas de rallonge supplémentaire

Stéphane Le Foll a d’emblée fait savoir que la municipalité ne mettra pas davantage la main au portefeuille par rapport à ce qu’elle versait dernièrement : "Il faut rester sérieux budgétairement. On participe à l’effort nécessaire mais on n’augmente pas nos subventions, c’était le point de départ des négociations" précise le maire du Mans. Concrètement, l’enveloppe globale sera toujours légèrement supérieure à 4 millions d’euros, mais la répartition sera différente de celle de l’an dernier.

Le détail des aides

Pour la saison 2019-2020, la municipalité a décidé d’injecter 1,3 millions d’euros dans les caisses du club professionnel et d'en réserver 100 000 à l’association. De son côté, la SASP Le Mans FC devra reprendre à sa charge la gestion et l’entretien du centre d’entraînement de La Pincenardière. Mais pour compenser, la ville, qui en est le propriétaire, versera en retour au club une subvention de 280 000 euros "pour éviter que les dirigeants n’aient à dépenser des loyers" précise le maire.

La location du stade

Pour que Le Mans FC puisse évoluer au MMArena lors de la saison 2018-2019, la ville a versé un peu plus de 320 000 euros à Le Mans Stadium, autrement dit 18 000 euros par match. Avec la remontée en Ligue 2 et l’affluence plus importante attendue, ce montant devait être revu à la hausse, cependant un accord a été trouvé pour un partage à trois : "Ce sera 500 000 euros pour les 19 matchs de championnat, mais la ville ne paiera que 120 000 euros" dévoile Stéphane Le Foll.

L’aléa sportif reste d’actualité

Depuis l’absence de club professionnel résident, la ville du Mans avait été contrainte de compenser une partie des pertes financières du gestionnaire du MMArena : une somme de 2,3 millions d’euros versée chaque année. Et alors qu’elle peut désormais y renoncer, la municipalité n’a pas exercé ce droit. D’abord parce que Le Mans Stadium accuse un déficit de 6 millions d’euros mais aussi parce que le propriétaire du grand stade a consenti à quelques efforts sur le montant de location.