Info Sarthe

Le Mans : rassemblement pour les migrants du camp grec ravagé par un incendie

15 septembre 2020 à 15h01 Par Élise Catalanotti
Rassemblement de soutien aux migrants à Caen

L'assemblée des Etats généraux des migrations en Sarthe appelle au rassemblement ce mercredi 16 septembre dans l’après-midi, en faveur des réfugiés sans abri en Grèce depuis l’incendie du Camp de la Moria.

Créé en 2018 au niveau national et local avec une antenne sarthoise, le mouvement des Etats généraux des migrations prend régulièrement la parole pour pour faire respecter les droits des populations contraintes au déplacement partout dans le monde. Et depuis le 8 septembre, date à laquelle un gigantesque camp de migrants grec à Lesbos a pris feu, ses membres assistent de loin à la dégradation sur place de la situation. Le chaos semble régner au camp de la Moria : des milliers de personnes se sont retrouvées sans refuge du jour au lendemain. Les mesures d’urgence, apport de nourriture, de couvertures, peinent à se mettre en place. 12 000 personnes sont en quête de protection, sans abri et sans soin, dans ce camp ouvert en 2015 et qui ne pouvait en théorie accueillir que la moitié de son effectif. La violence et la colère se répandent sur l'île.

Manifestation ce mercredi au Mans

Le manque d'hygiène et le surpeuplement  de ce site ont déjà été pointés du doigt par les ONG de défense des droits des réfugiés. Elles appellent d'ailleurs régulièrement les autorités à acheminer les plus vulnérables vers le continent. Seuls quatre cents mineurs non accompagnés ont pu être transférés sur le continent en vue de leur relocalisation dans d’autres pays européens, une initiative franco-allemande… "Si peu", estime le collectif sarthois des Etats généraux des Migrations. Ce dernier appelle à manifester ce mercredi à 17h30 devant la préfecture de la Sarthe au Mans pour exiger l’évacuation immédiate de Moria, le transfert de toutes les personnes là-bas vers les régions européennes prêtes à les accueillir, et un accueil digne et respectueux des droits fondamentaux. Cette manifestation se déroulera dans le respect des gestes protecteurs, c’est-à-dire avec masque et distanciation.

Les Etats Généraux des Migrations 72 rassemblent ATTAC, CCFD Terre Solidaire, des centres sociaux, la Cimade, le Comité d’Accueil 72, le Collectif pour une Terre plus Humaine, Emmaüs Sarthe, L’Entre-Aide Protestante, la Fédération Syndicale Unitaire (FSU), la Ligue des Droits de l’Homme (LDH), le Réseau Education Sans Frontière, le Secours Catholique, Solidaire, ainsi que de nombreux bénévoles et militants associatifs.