Info Sarthe

Le Mans : un escape-game en mode visio-conférence

22 octobre 2020 à 11h11 Par Noëlline Garon
Crédit photo : Noëlline Garon

Avec la crise sanitaire liée au Covid-19, le télétravail s’est imposé dans le quotidien de bon nombre de salariés. La start-up mancelle "Banana Events", spécialisée dans la création d’événements pour les entreprises, a lancé un escape-game en visio-conférence.

En plus des réunions en visio-conférence avec les collègues, on peut aussi jouer à un escape-game. La start-up mancelle "Banana Events", spécialisée dans la création d’événements pour les entreprises, s’est adaptée à la crise sanitaire, et est partie d’un constat simple : de plus en plus de salariés ont recours au télétravail, pour limiter la propagation du Covid-19. Un contexte qui pèse aussi sur l’ambiance au sein des sociétés : "Le management à distance est complétement différent du management en présentiel. Au départ, les entreprises ont d’abord géré tous les aspects pratiques. Aujourd’hui, on se rend compte que la cohésion d'équipe est impactée par cette situation. Du coup, toutes les boîtes veulent désormais faire des événements plus fun en distanciel" explique Nicolas Baudry, dirigeant de "Banana Events"

Nicolas Baudry

60 minutes pour déjouer une cyber-attaque

Le personnel de "Banana Events" a donc créé son tout premier escape-game en visio-conférence : "La visio s’est imposée aux entreprises et notamment au monde de l’événementiel avec le confinement. On a donc voulu accompagner ces sociétés en créant de toutes pièces cette solution" détaille Nicolas Baudry. Des tests ont été effectués au printemps dernier. Le scénario est assez simple : les joueurs-collègues ont 60 minutes pour déjouer une cyber-attaque et détruire le virus informatique. Les participants sont tous installés derrière leurs écrans, en visio-conférence et doivent résoudre différentes énigmes. Des documents collaboratifs sont également mis en ligne. Comme dans un escape-game classique, on peut aussi recevoir de l’aide de comédiens qui encadrent le jeu. Pour participer à cette expérience, il faut débourser minimum 19 euros par personne.

Reportage Noëlline Garon

Photos