Info Sarthe

Les gendarmes sarthois confisquent deux drôles d’engins

06 juin 2019 à 15h33 Par Emilien Borderie
Crédit photo : Gendarmerie de la Sarthe

La gendarmerie sarthoise se trouve quelque peu désemparée après avoir confisqué à leurs propriétaires deux vélos sur lesquels ont été greffés des moteurs… thermiques.

Pour ce qui est de la propulsion, on est entre la mobylette et le Solex. Mais en termes de sécurité, rien de plus qu’un vélo classique : via leur page Facebook, les gendarmes de la Sarthe expliquent avoir croisé le chemin de jeunes personnes qui se déplaçaient sur des VTT auxquels avaient été ajoutés, de manière assez sommaire, des moteurs thermiques et les réservoirs d’essence qui vont avec.

Un souci réglementaire

"L'aspect réglementaire semble néanmoins avoir échappé à nos futurs candidats au concours Lépine" ironisent les militaires, précisant avoir mis fin à "l’aventure sur la voie publique pour ces deux engins qui sont conservés à la brigade le temps qu’une décision soit prise quant à leur avenir". Pour cause, les équipements de sécurité de ces "bicyclettes mécanisés pétaradantes" ne sont "absolument pas adaptés", les freins et les pneus étant parfaitement classiques.

En allant sur le web

Quelques recherches sur internet permettent de découvrir qu’il existe à la vente des kits moteurs à explosion ouvertement destinés à être installés sur des vélos de taille adulte… pour une centaine d’euros, directement en passant commande sur le portail Amazon par exemple. Le descriptif peut faire envie : "super efficace, ne consommant que 1,5 litre de carburant aux 100 km, rapide et lisse, il peut accélérer jusqu'à 30 km/h, convient à la plupart des vélos 26 et 28 pouces" !