Info Loir-Et-Cher

Loir-et-Cher : la jeunesse mobilisée pour le climat

16 mars 2019 à 11h45 Par Julien Dubois
Crédit photo : Julien Dubois

Plusieurs centaines de jeunes ont défilé, ce vendredi, à Blois, à l'occasion de la grève mondiale pour le climat. Les lycéens de Romorantin se sont également mobilisés.

"Et 1, et 2, et 3 degrés, c’est un crime contre l’humanité ", "Moins de riches, plus de ruches", "Quand c'est fondu, c'est foutu". Des slogans audibles et visibles, ce vendredi, dans le centre-ville de Blois. Des lycéens des établissements Camille Claudel, Augustin Thierry et Dessaignes, ainsi que des jeunes de l’école du paysage et de l’IUT, se sont mobilisés pour le climat. Ils ont répondu à l'appel de Greta Thunberg, cette jeune suédoise de 16 ans qui fait grève tous les vendredis devant le Parlement pour une véritable prise en compte du réchauffement climatique et des actions fortes pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le cortège s'est rendu notamment devant l’Hôtel de ville et devant la Préfecture de Loir-et-Cher.

Une démarche primordiale

"C'est important de se mobiliser pour palier aux problèmes qu'on a aujourd'hui" a lancé un jeune, tandis qu'un groupe d'élèves du lycée Augustin Thierry, banderolle en mains, a rappelé la nécessité de "se battre pour notre avenir". Une jeunesse prête à renouveler prochainement la grève "s'il y a assez de motivation", a précisé une lycéenne de ce groupe. En attendant, une nouvelle marche pour le climat aura lieu ce samedi à Blois. Le rassemblement est prévu à 15h, place de la Résistance.

Photos