Info Perche

Mâle : la station-service communale a ouvert

16 mai 2019 à 16h34 Par Emilien Borderie
Crédit photo : Commune nouvelle de Val-au-Perche

En ville, on se bat contre les carburants trop chers, pendant qu'à la campagne, d'autres en sont réduits à s'organiser pour que subsistent des stations-services.

C’est l’un des aspects de la désertification rurale : à mesure que les garagistes indépendants partent à la retraite sans trouver de repreneur ou qu’ils mettent la clé sous la porte, ce sont autant de points d’approvisionnement en carburant qui disparaissent des petites communes. Dans le Perche, nombreux sont les automobilistes qui n’avaient d’autre possibilité que d’aller jusqu’à Nogent-le-Rotrou ou à La Ferté-Bernard ces dernières années pour faire le plein. Un peu moins depuis que les collectivités locales ont pris le problème à bras le corps, en ouvrant à leurs frais des "stations-service municipales" comme à Neuilly-sur-Eure, à Bretoncelles et, depuis ce jeudi 16 mai, à Mâle.

Un accès, automatique et par carte, 24 heures sur 24

Après neuf mois de travaux, la dernière-née du "réseau" se situe plus précisément au niveau du rond-point de Queux : "C’est une station totalement autonome et sécurisée, avec un système de vidéo surveillance et un éclairage automatique" indiquent les élus de la commune nouvelle de Val-au-Perche, porteuse de l’opération, en soulignant "souhaiter se rapprocher au plus près des tarifs pratiqués dans les stations des grandes surfaces, avec un libre-service 24 heures sur 24, un paiement par carte bancaire et même, la possibilité d’acheter des cartes prépayées directement en mairie du Theil-sur-Huisne". Les transporteurs routiers aussi sont acceptés, "avec la carte de paiement internationale DKV" souligne-t-on.