Info Sarthe

Menacé, le député LREM boycotte les comices agricoles

19 août 2019 à 15h57 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Twitter / Damien Pichereau

En réaction aux menaces dont il dit faire l’objet et aux récentes dégradations de permanences d’autres parlementaires de la majorité, Damien Pichereau annonce qu’il n’assistera pas aux comices agricoles du canton dans lequel il est élu en Sarthe.

Damien Pichereau boycotte les comices agricoles. Le député LREM fait savoir qu’il n’assistera à aucun des 5 rendez-vous programmés ces prochaines semaines dans sa circonscription. L’élu "petit-fils d’agriculteur" qui dit se soumettre tous les ans "de bonne grâce" à ces moments riches en convivialité y renonce cette année en raison du "climat national délétère". Son récent vote en faveur du CETA (traité de libre-échange entre l’Europe et le Canada) lui a valu d’être victime "de menaces de mort, à plusieurs reprises". De plus, le parlementaire sarthois déplore que "chaque jour, un nouvel élu est pris pour cible" en citant les récentes actions menées contre ses collègues de la majorité dans le Var ou les Pyrénées-Orientales.

Pour les Jeunes Agriculteurs, le député "manque de courage"

En réaction à cette décision surprise, les représentants syndicaux agricoles du département dénoncent l’attitude du député de la majorité : "Je vois ça comme un manque de courage. Après son vote pour le CETA, nous n’avons mené aucune action contre lui, on l’attendait justement dans les comices pour discuter. C’est certain qu’il se serait fait engueuler mais nous ne sommes pas des malfrats, il ne risquait rien" réagit Hervé de Viron, vice-président des JA 72 qui regrette "qu’on fasse passer les agriculteurs pour des gens violents"S’il était vraiment sensible aux problématiques agricoles, il serait venu et surtout il n’aurait pas voté pour le CETA" conclut l’éleveur installé à Rouperroux-le-Cocquet.