Info Normandie

Miss France : la Normande Amandine Petit compte sur le soutien du public

18 décembre 2020 à 19h11 Par Julien Dubois
Amandine Petit pourrait devenir la septième Normande couronnée Miss France
Crédit photo : Comité Miss Normandie

L’élection de Miss France a lieu ce samedi 19 décembre. Un millésime 2021 qui se déroulera sans public, en raison de la situation sanitaire. Mais face à des millions de téléspectateurs, qui pourront notamment soutenir Amandine Petit, candidate normande déjà très suivie dans la région.

Elue Miss Normandie le 26 septembre dernier à Coutances, Amandine Petit multiplie les interviews ces dernières semaines. Un exercice qu’elle maîtrise parfaitement à quelques heures de l’élection de Miss France, concours auquel participeront 29 candidates. C’est l’une d’entre elles qui succèdera à Clémence Botino, élue en 2019.

Rencontre avec Malika Ménard

Une autre lauréate du concours, Malika Ménard, elle-aussi Normande, et sacrée en 2009, devrait suivre de près la soirée. C’est en effet grâce à elle qu’Amandine Petit a participé à sa première élection, il y a cinq ans : "On s’était rencontrées par hasard dans le centre-ville de Caen, c’est elle qui m’a mis le pied à l’étrier, elle m’a inscrite au concours de Miss Normandie. J’avais fini deuxième dauphine la première fois" explique la demoiselle de 23 ans. Une expérience qu’elle a donc décidé de renouveler cette année, après avoir été sollicitée par le nouveau comité régional.

Amandine Petit

Un soutien local très fort

Depuis sa première place, les messages de soutien se multiplient à travers la région, et notamment de la part des habitants de son village du Calvados, Bourguébus : "Ils ont fait des affiches publicitaires qu’il ont mises un peu partout, afin de voter pour moi. Une sorte de propagande hyper-mignonne à mon égard" souligne Amandine Petit, qui a également vu fleurir sur les réseaux sociaux de nombreuses pages à la gloire de ses charmes. Hervé Morin, le président de la région Normandie, lui a même adressé une vidéo d’encouragement.

Amandine Petit

Devenir directrice d’EHPAD

Et si l’objectif de la jeune Normande, dans l’immédiat, est de se voir remettre la précieuse couronne et de sillonner la France pendant un an, elle garde toutefois des perspectives professionnelles très affirmées. Les études qu’elle poursuit actuellement devraient lui permettre de devenir directrice d’EHPAD. Une vocation renforcée avec la crise sanitaire qui touche durement ce type d’établissements depuis le printemps dernier : "Cela a montré que les personnels soignants, d’encadrement et de direction avaient encore plus leur place auprès des personnes âgées privées de relations sociales". Des valeurs qu’Amandine Petit ne manquera pas de défendre si elle est élue Miss France, ce samedi 19 décembre, au Puy-du-Fou.

Amandine Petit

Sur le même sujet