Info Loir-Et-Cher

Moto : fin de carrière pour Julien Diguet

31 août 2020 à 17h50 Par Denis Deshayes
Julien Diguet part avec le sourire et des souvenirs plein la tête
Crédit photo : Julien Diguet

Après 22 ans au guidon de sa moto sur les circuits du monde entier, le pilote blésois a décidé de mettre un terme à une carrière bien remplie.

Le pilote blésois du team Motorsport by Sarazin, sur Yamaha, a disputé ses dernières 24 Heures du Mans cette année avec à la clé une 16e place au classement général et une 6e dans la catégorie Superstock : "Le bilan est plutôt mitigé" reconnaît Julien Diguet qui espérait une victoire, ou au moins une place sur le podium de la classique sarthoise. "Malheureusement, il y a eu Camille qui a chuté et la moto a été en partie détruite, il a ensuite fallu réparer pendant plus d’une demie heure" précise-t-il.

Julien Diguet

"Je commençais à avoir peur sur la moto"

Sa décision est prise : Julien Diguet arrête le deux-roues en compétition pour se consacrer à sa vie de famille et à son entreprise de vente de motos : "Il y a trois raisons qui m’ont poussé à faire ce choix, tout d’abord je veux me consacrer à ma vie de famille, j’ai quarante ans, j’ai deux enfants que je veux voir grandir... Ensuite, j’ai peur de chuter et je ne voulais pas faire la course de trop, puis je pense que je suis un peu usé, j’ai fait vingt-sept courses de 24 heures, il est temps de tourner la page" confie le Loir-et-chérien, bien content d'achever une phase de sa vie faite "de déceptions comme de grandes émotions".

Photos