Info Normandie

Municipales : Joaquim Pueyo favorable à un second tour fin juin

15 mai 2020 à 15h58 Par Noëlline Garon
Joaquim Pueyo, arrivé en tête du premier tour à Alençon le 15 mars

Joaquim Pueyo, député socialiste de l’Orne, est arrivé en tête du premier tour des élections municipales le 15 mars dernier à Alençon avec près de 35% des voix. Si la situation le permet, il se prononce en faveur de l’organisation d’un second tour fin juin.

On l’avait presque oublié avec la crise liée au "COVID-19" mais dans près de 5 000 communes en France, les électeurs devront retourner aux urnes. Le premier tour des élections municipales ayant eu lieu le 15 mars dernier, quelques jours avant la mise en place du confinement, les candidats ayant rassemblé plus de 50% des suffrages vont pouvoir siéger "au plus tard le jeudi 28 mai" selon les propos du Premier ministre Edouard Philippe. Pour les autres en revanche, la question d'une date pour le second tour voire pour un report de toute l’élection n’a pas encore été tranchée.

"Si la crise sanitaire le permet"

Joaquim Pueyo, député socialiste de la première circonscription de l’Orne est arrivé en tête du scrutin au soir du 15 mars avec près de 35% des voix. Lui est favorable à l’organisation d’un second tour rapidement : "Si la crise sanitaire le permet, que le déconfinement s’accélère, que les entreprises reprennent leurs activités, je ne vois pas de raison d’empêcher les habitants d’aller mettre un bulletin dans une urne. Sous réserve que les conditions sanitaires le permettent, on peut objectivement ouvrir cette période électorale fin juin", affirme l'intéressé. Le gouvernement devrait faire connaître sa décision en s’appuyant sur le rapport du conseil scientifique au plus tard le 23 mai.

Joaquim Pueyo était l'invité de notre "Spéciale COVID-19" :

Joaquim Pueyo