On se détend...

Peugeot lance sa petite bombe électrique

07 octobre 2019 à 12h36
La nouvelle Peugeot e208
Crédit photo : Peugeot

Longtemps après Renault et sa Zoé "zéro émission", Peugeot se lance enfin dans le segment de la voiture citadine tout électrique. Et joliment, avec sa toute nouvelle e208, disponible dans les concessions dès ce mois d’octobre.

Le segment des petites urbaines représente aujourd’hui environ 40% du volume total des ventes de voitures neuves en France. En choisissant de lancer sa toute nouvelle 208 certes en motorisation thermique mais aussi et surtout en 100% électrique, Peugeot affiche de grandes ambitions. Et s’apprête à affronter la fameuse Zoé de Renault, véhicule "zéro émission" le plus acheté jusqu’à maintenant.

Jusqu'à 340 kilomètres d'autonomie

La Peugeot e208 est censée pouvoir parcourir 340 kilomètres une fois ses batteries pleines, avec des performances tout à fait sympathiques : jusqu’à 150 km/h en vitesse de pointe et un 0 à 100 km/h atteint en à peine plus de huit secondes. Précisons que les batteries sont installées sous le plancher et qu’elles n’obèrent en rien le volume de chargement puisque c’est au final le même que celui de la sœur thermique.

Pas plus chère, tout compris, que l'essence

Question prix, la Peugeot e208 est commercialisée à partir de 32 100 euros pour la version de base. La finition "GT" fait monter la facture à 37 150 euros. A ces prix, il faut déduire le bonus écologique de 6 000 euros, voire entre 2 500 et 5 000 euros supplémentaire si l’on envoie à la casse un vieux diesel. Selon Peugeot, si l’on prend tout en compte, de l’achat à l’entretien, une e208 coûtera en moyenne autant que le modèle essence.

Photos