Info Sarthe

Peugeot pose ses conditions pour un retour aux 24 Heures du Mans

17 mai 2017 à 08h49 Par Jonathan Lateur
Dans une interview au journal L’Equipe ce mercredi 17 mai, le président du directoire de PSA évoque un éventuel retour de Peugeot aux 24 Heures du Mans. Carlos Tavares est prêt à se lancer en endurance, mais pas à n’importe quel prix.

Peugeot bientôt de retour aux 24 Heures du Mans ? On n’en est pas encore là, mais le président du directoire de PSA n’est pas allergique à cette idée. Dans une interview au journal L’Equipe, Carlos Tavares évoque la politique du groupe en course automobile : "Peugeot a gagné le Dakar, on se bat pour la victoire en rallye et il ne nous est pas impératif d’aller en WEC. L’entreprise trouvera d’autres moyens de promouvoir son image. Mais il se trouve que le pouvoir sportif crée des respirations dans les disciplines, avec une refonte régulière des règlements. Ce sont autant de fenêtres possibles pour l’entrée de nouveaux constructeurs".

Une question de budget

Carlos Tavares fixe en réalité deux conditions essentielles avant d’envisager un éventuel programme pour l’endurance : "Je passe des jours dans les usines du groupe PSA. Devant tous ceux qui se battent pour générer des économies, vous ne pouvez plus simplement dire : je vais mettre 150 millions d’euros dans la course automobile. J’ai dit à l’ACO, au-dessus d’un certain montant, le dossier ne sera même pas présenté en comité exécutif. Les règlements doivent évoluer pour limiter les frais. On ne peut plus se permettre de refaire une auto chaque année". La balle est désormais dans le camp de l’Automobile Club de l’Ouest.