Info Normandie

[Podcast] 400 animaux à découvrir au milieu de la forêt d’Ecouves

23 juillet 2021 à 16h24 Par Clément Rohée
La chèvre, pas l'animal le plus impressionnant du parc, mais l'un des plus appréciés des enfants
Crédit photo : Sweet FM

Installé au beau milieu de la forêt d’Ecouves, à quelques kilomètres de Sées, le parc est né est 2006. Aujourd’hui, il compte plus de 400 animaux répartis sur 11 hectares.

"Tout est parti d’une passion pour les animaux" explique le créateur et directeur du parc animalier d’Ecouves, Vincent Chauvin. En 2006, il se lance dans l’aventure et crée la structure. "La superficie était la même, soit 11,76 hectares exactement, avec une centaine d’animaux issus de ma collection privée principalement. Donc des chèvres et des moutons à quatre cornes, des zébus ou encore des lamas. Et puis par le biais des petites annonces, on faisait des échanges avec des passionnés" se souvient Vincent Chauvin. Aujourd’hui le parc est reconnu nationalement et fait partie de l’AFDPZ : l’Association française des parcs zoologiques. Ce qui permet à la structure ornaise de procéder notamment à des échanges d’animaux entre zoos et ainsi de se développer. Aujourd’hui, près de Sées, le public peut découvrir plus de 400 animaux en semi-liberté.

Donner à manger aux biquettes

Au parc animalier d’Ecouves, pas encore de lions, de rhinocéros ou d’espèces très exotiques. Pour le moment, la structure mise sur son aspect familial, facile d’accès. "Nous sommes un écrin de verdure au milieu de la forêt avec un parcours de 3 kilomètres. Et puis nous avons tout de même des espèces que l’on ne voit pas partout comme des bisons américains et d’Europe ou encore des marmottes et des grues" énumère Vincent Chauvin. Du côté des jeunes visiteurs, ce n’est pas forcément l’animal le plus impressionnant qui a le plus de succès. Pour Léonard et Philippine, venus avec leur grand-mère, le passage dans l’enclos des chèvres restera un beau souvenir. "On a pu donner à manger aux biquettes !" s’exclament en cœur les deux enfants. "C’est bizarre quand elles nous lèchent la main" confie Philippine…

Le pass sanitaire synonyme de baisse de fréquentation ?

Comme beaucoup de lieux de loisirs et de culture, depuis le mercredi 21 juillet, le parc animalier d’Ecouves est soumis au pass sanitaire. Les visiteurs doivent donc à l’entrée présenter un certificat vaccinal complet ou un test négatif au Covid-19. Vincent Chauvin craint une forte baisse de la fréquentation : "On a dû refuser mercredi entre 30 et 40 personnes. C’est frustrant et ça fait mal au cœur. On fera les comptes à la fin mais il faut prévoir une baisse entre -50 et -60%. On essaie de garder le sourire mais je ne vous cache pas que je suis un peu tendu". Difficile dans ce contexte d’espérer battre le record de fréquentation de l’an passé : 35 000 visiteurs.

 

Écouter le podcast

Photos