Info Loir-Et-Cher

Romorantin-Lanthenay : finalement pas de couvre-feu

26 mars 2020 à 11h23 Par Emilien Borderie
La préfecture de Loir-et-Cher n'a pas validé le couvre-feu
Crédit photo : Ville de Romorantin-Lanthenay

La préfecture de Loir-et-Cher n'a finalement pas validé la mesure de couvre-feu voulue par le maire de Romorantin-Lanthenay. Néanmoins, pour mieux faire respecter les règles du confinement face au coronavirus, une surveillance accrue sera menée par les forces de l'ordre.

Face au non respect des règles du confinement, Jeanny Lorgeoux, maire de Romorantin-Lanthenay, avait annoncé l'instauration d'un couvreu-feu sur l'ensemble de sa ville entre 22h et 5h dès le 25 mars. Ce ne sera finalement pas le cas, la démarche ayant été "retoquée" par la préfecture de Loir-et-Cher : "Les incidents constatés étaient concentrés sur certains quartiers et ne justifiaient pas une décision préfectorale sur la totalité du périmètre de la commune" font savoir les services de l'Etat.

Un drone sera mobilisé pour la surveillance

Pas de couvre-feu sur la capitale solognote donc, mais une surveillance accrue : "Les situations au cours desquelles des personnes ou des groupes de personnes bravent les mesures de confinement justifient qu'une action forte soit menée. En accord avec le maire, le préfet a décidé de renforcer les effectifs de gendarmerie la nuit sur les quartiers considérés. Un drone sera mobilisé pour aider à la localisation des personnes contrevenantes à l'obligation de confinement".