Info Perche

Sapeurs-sauveteurs nogentais en Bolivie : retour début octobre

25 septembre 2019 à 18h02 Par Nicolas Terrien
Les hommes et femmes de l'UIISC1 ont participé à la sauvegarde de quatre villages de l'est bolivien menacés par les incendies
Crédit photo : Lieutenant Adrien Parmentier / UIISC1

Un détachement de l’UIISC1 a quitté la caserne Sully, à Nogent-le-Rotrou, pour lutter contre les importants incendies qui rongent l’Amazonie bolivienne. Le retour des militaires percherons devrait se faire début octobre.

C’est peu dire qu’ils étaient attendus, les secouristes nogentais : dès leur descente d’avion, le président bolivien Evo Moralès en personne leur a souhaité la bienvenue ! Il faut préciser que ce pays enclavé d’Amérique du Sud est meurtri par de terribles incendies, notamment dans la province de Santa-Cruz : "Nous opérons en lien avec les autorités locales établies dans la région de San Ignacio de Velasco" explique le colonel Vincent Tissier, commandant de l’Unité d’instruction et d’intervention de la sécurité civile n°1 depuis juin dernier.

Bientôt le retour dans le Perche... pour certains !

"Quatre villages ont été sauvés à l’est du pays, à la frontière avec le Brésil et le Paraguay" poursuit le gradé dont les hommes et femmes ont activement participé à l’extinction de plusieurs centaines d’hectares de feu. Mais la mission s’achève, et les militaires sauveteurs devraient regagner leur cantonnement nogentais entre le 2 et le 4 octobre : "Ce n’est pas encore clairement défini, mais il est possible que certains hommes restent sur place pour dispenser de la formation", car les militaires de la sécurité civile jouissent d’un savoir-faire reconnu et de compétences qui semblent faire défaut sur place. Déjà l’an dernier, les sapeurs-sauveteurs étaient en Suède, puis au Chili pour des feux de forêt en 2017.