Info Sarthe

Sarthe : quand la crise sanitaire dope les ventes de piscines

13 septembre 2021 à 18h56 Par Jonathan Lateur
La piscine test de l'usine "Mondial Piscine" à Cérans-Foulletourte
Crédit photo : Jonathan Lateur

Historiquement installé dans la Sarthe, le numéro trois français du secteur, "Mondial Piscine", enregistre une très forte croissance de son chiffre d’affaires depuis le premier confinement.

C’est un secteur qui n’a nul besoin de bouée de sauvetage. L’été plutôt mitigé n’a pas entamé le moral des piscinistes. Depuis le premier confinement, les ventes de bassins extérieurs sont en très forte hausse, y compris dans l’ouest, avec par exemple +20% dans la Sarthe. C’est dans ce département, à Cérans-Foulletourte, qu’est installée l’usine du numéro trois français du secteur, "Mondial Piscine" : "Le fait de se retrouver isolé en mars 2020 a poussé les clients à se recentrer sur la famille et les loisirs, surtout ceux qui ont des enfants. La piscine était donc pour eux un excellent compromis" explique Flore-Anne Roncin, responsable marketing de l’enseigne.

Des délais très importants

Les clients ayant décidé de se faire construire une piscine ont très souvent opté pour des modèles assez grands : "Principalement des bassins de 4 mètres par 8, 9 voire même par 10. Les familles font le choix d’avoir un double fond, entre 1 mètre 20 et 1 mètre 50, histoire de satisfaire tout le monde" poursuit Flore-Anne Roncin. Environ une vingtaine de salariés se relaient en Sarthe pour tenter de satisfaire les très, voire trop nombreuses sollicitations : "Nous annonçons des délais parfois conséquents qui font des mécontents. Actuellement, les carnets de commandes de nos concessionnaires sont pleins jusqu’à début 2023précise l’intéressée.

Une croissance à deux chiffres et des travaux d’agrandissement

En 2020, "Mondial Piscine" a réalisé un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros dont 16% à l'export. Au 31 juillet de cette année, l’entreprise affirmait connaitre "une forte progression" de son activité commerciale, sans toutefois délivrer de données précises. Preuve en est, après avoir déjà inauguré trois nouveaux bâtiments au cours des douze mois écoulés, la société céranaise-foulletourtoise envisage la création prochaine d’un nouveau quai de stockage afin d’accélérer encore ses capacités de livraisons. "Nous allons également continuer à recruter des opérateurs dans les semaines à venir" conclut Flore-Anne Roncin.

Écouter Flore-Anne Roncin