Info Sarthe

Sébastien Buemi : "C'est incroyable de se dire qu'on a gagné trois fois !"

21 septembre 2020 à 11h43
La Toyota TS050 #8, dans son jus après 24 heures sur la piste
Crédit photo : Toyota Gazzo Racing

Le trio Buemi, Nakajima, Hartley l'a fait : offrir à Toyota une troisième victoire en trois participations d'affilée. Condition sine qua non pour conserver définitivement le "Trophée des 24 Heures".

"On est passé par tous les états d'âme, d'un stade où les soucis s'accumulaient à un moment où on s'est retrouvé en position de faire quelque chose !" réagit, les traits tirés et d'une petite voix, Sébastien Buemi : le pilote suisse, allié au Japonais Kazuki Nakajima et au Néo-zélandais Brendon Hartley, a bel et bien remporté les 24 Heures du Mans ce dimanche 20 septembre après avoir parcouru un total de 5 272,46 kilomètres à une vitesse moyenne de 219,4 km/h sur 387 tours.

Une année pas comme les autres

Le trio a mené la TS050 #8 au terme d'un millésime 2020 à nulle autre pareil : décalée à la mi-septembre, la course aura connu quatre heures nocturnes de plus comparé à la mi-juin habituelle et, surtout, une absence de public autour de la piste, précautions sanitaires obligent. N'empêche, pour Toyota, c'est fait, le fameux "Trophée des 24 Heures" est désormais acquis : "C'est incroyable, c'est un sentiment exceptionnel de se dire qu'on a maintenant gagné trois fois !" conclut Sébastien Buemi.

Sébastien Buemi