Info Loir-Et-Cher

Sécheresse 2019 : état de catastrophe naturelle reconnu pour Blois

26 octobre 2020 à 15h14
La ville de Blois, reconnue en état de catastrophe naturelle suite à la sécheresse de 2019
Crédit photo : Pixabay

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu, pour la ville de Blois, suite aux effets de la sécheresse survenue durant l'été 2019. Les assuré ont jusqu'au 3 novembre pour déclarer leurs éventuels sinistres.

L'arrêté ministériel, en date du 15 septembre, a été publié ce dimanche 25 octobre au "Journal officiel" de la République française : c'est fait, la ville de Blois est reconnue en "état de catastrophe naturelle" suite à l'épisode de sécheresse de l'année 2019, plus précisément pour la période allant du 1er juillet au 30 septembre, au titre des "mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols" annoncent les services municipaux dans un communiqué.

300 foyers s'étaient déjà manifestés

"La municipalité avait entrepris une campagne d'information pour recenser les habitants impactés par des fissures dans les maisons suite au retrait-gonflement des argiles, 300 foyers s'étaient manifestés, l'ensemble des déclarations de sinistre a ainsi été regroupé et transmis aux services de l'Etat" rappelle la collectivité, invitant les habitants impactés, qui ne l'auraient pas déjà fait, à se déclarer auprès de leur assureur sous dix jours -jusqu'au 3 novembre-.

Des sinistrés situés plutôt à l'ouest

Afin d'informer au mieux la population, une campagne d'appels téléphoniques, en direction des habitants qui avaient réalisé leur déclaration auprès de la ville, est organisée dès ce lundi 26 octobre. Un courrier d'information leur sera également diffusé. A Blois, une partie du territoire communal, située plutôt à l'ouest, est constituée de sols argileux qui ont comme propriété de "gonfler" et de se "rétracter" en fonction de leur teneur en eau, ce qui peut faire "travailler" les bâtiments.