Info Sarthe

The Voice : avant la finale, plongeon dans l’enfance sarthoise de Pierre Danaë

05 juin 2019 à 20h18 Par Jonathan Lateur & Clément Rohée
Pierre Danaë avec sa première guitare en 1997
Crédit photo : Famille de Pierre Danaë

A la veille de la finale de The Voice, la mère de Pierre Danaë nous a ouvert les portes de la maison familiale à Sablé-sur-Sarthe.

Un enfant bercé par la musique. Né dans une famille de mélomanes, Pierre Danaë a eu des instruments entre les mains dès son plus jeune âge : "Il y avait toujours une guitare, un djembé ou un petit clavier qui trainaient à la maison" explique Céline Manceau, sa maman, elle-même professeure d’éducation musicale à Sablé-sur-Sarthe. Mais c’est à l’âge de 14 ans que Pierre va véritablement se passionner pour la guitare : "Il répétait le midi au collège avec des copains. On l’a abonné à une revue pour connaître les accords, et il a tout appris tout seul" confie avec fierté sa mère.

Kings of Leon à fond dans la chambre

Pierre, alors adolescent, penche plutôt pour le pop-rock : "Il écoutait en boucle Kings of Leon mais aussi Coldplay et Radiohead. J’en profitais bien puisque j’étais dans la chambre d’à côté" plaisante Floriane, sa sœur. Avec l’aide de son papa, musicien professionnel, le jeune sabolien se perfectionne, apprend à lire les partitions, à composer et même à écrire ses premiers textes : "On ne l’a jamais poussé, c’était son choix. Pierre est un autodidacte, il travaillait beaucoup pour y arriver. Même pour améliorer sa voix, il téléchargeait des exercices sur internet" poursuit sa maman.

Le déclic à Londres

Si Pierre Danaë a fait ses premières gammes en Sarthe, c’est outre-Manche qu’il va véritablement prendre conscience de son talent : "Il est parti à Londres dans le cadre d’un stage pour ses études supérieures. Lors d’une soirée avec des amis, après un concert, il s’est installé au piano et a commencé à chanter. Ce jour-là, il s’est passé quelque chose de spécial. Pierre s’est rendu compte qu’il pouvait plaire au public" raconte Céline Manceau. En parallèle, le jeune homme enregistre également des reprises qu’il publie sur Youtube. Des vidéos qui vont attirer l’attention de l’équipe de The Voice.

Les hésitations du départ

Contacté par les "casteurs" de The Voice, le Sarthois se montre au départ un peu réticent à l’idée de se lancer dans l’aventure : "Comme beaucoup d’artistes, il avait peur d’être enfermé dans quelque chose qui ne lui ressemble pas. Il a fallu apprendre à se connaître et lui donner des assurances pour qu’il accepte de participer" explique Bruno Berberes. Le directeur de casting de l’émission a tout de suite été séduit par le talent de Pierre Danaë : "Ce qui nous a plu, c’est son élégance. C’est un musicien profond avec une culture intense. Il faisait partie de mes favoris" ajoute Bruno Berberes.

Faire les bons choix après l’émission

Présentes sur le plateau pour l’encourager lors de la demi-finale, les deux proches de Pierre Danaë se montrent confiantes avant la grande finale de l’émission ce jeudi sur TF1 : "En ce moment, comme il est très occupé, on se parle surtout par sms. Je suis impressionnée de voir comment il gère la situation. Je sais qu’il va pouvoir chanter un morceau de son répertoire. Quoi qu’il arrive à présent, Il est déjà très heureux de cette aventure" témoigne sa maman. "On espère maintenant qu’il fera les bons choix une fois l’émission terminée" conclut la sœur du protégé de Julien Clerc.

Photos