Info Loir-Et-Cher

Trafic routier sous haute surveillance en Loir-et-Cher

23 août 2019 à 17h32 Par Nicolas Terrien
La gendarmerie est mobilisée sur le bord des routes en ce grand week-end de retours
Crédit photo : Nicolas Terrien

Avec cinq tués sur les routes du département depuis le début du mois d’août, les pouvoirs publics haussent le ton, et promettent une grande sévérité en cas d’infraction en ce grand week-end de retours.

La route a tué 14 personnes depuis le début de l’année en Loir-et-Cher, dont deux dimanche 18 août sur l’A 10 à hauteur de Santenay dans un accident impliquant cinq véhicules. "Il s’agissait de deux personnes d’origine portugaise", indique Guilhem Phocas. En ce vendredi soir, le lieutenant-colonel commandant le groupement de gendarmerie supervise le dispositif d’interception des véhicules en excès de vitesse. A ses côtés, le secrétaire général de la préfecture de Loir-et-Cher. "Le message, c’est que la gendarmerie sera plus que jamais mobilisée en ce week-end classé rouge", prévient Romain Delmon.

Risques autour des grands trajets

Dans le collimateur, les véhicules effectuant de longs trajets, à l’image du couple mort sur l’A 10 dimanche dernier. "L’A 10 relie le nord de l’Europe à la péninsule ibérique, aussi faut-il rappeler qu’il faut modérer sa vitesse, faire des pauses régulières..." Autant de consignes martelées par Romain Delmon, alors que simultanément, un automobiliste est immobilisé par les gendarmes au péage autoroutier de l’A 10 à Blois. "C’est une personne étrangère sans permis de conduire qui vient d’être contrôlé à 156 km/h", indique un gendarme...

Les grands axes étroitement contrôlés

Le beau temps annoncé ce week-end devrait retarder les retours, aussi Bison Futé place la journée de samedi en rouge. Ces prochaines heures en Loir-et-Cher, la gendarmerie prévoit d’intensifier ses contrôles sur l’A 10, l’A71 et l’A 85, ainsi que sur la N 10, et se dit prête à dégainer l’arsenal répressif en cas de constat d’infractions types alcool, stupéfiants et vitesse. Le week-end dernier, 31 permis de conduire ont été retirés lors d’opérations de contrôle identiques à travers le département.