Info Normandie

Un ancien ministre de la Santé à Alençon ce 16 janvier

30 décembre 2018 à 23h53
Jean-François Mattéi sera à Alençon pour parler "bioéthique"

Jean-François Mattéi est attendu à Alençon ce mercredi 16 janvier. Le premier ministre de la Santé du second mandat du président Jacques Chirac interviendra, salle Baudelaire, sur un sujet qu'il maîtrise particulièrement : la bioéthique.

Avant de devenir ministre de la Santé, poste qu’il a occupé durant un peu plus d’un an à partir de mai 2002, Jean-François Mattéi fut, en tant que parlementaire, à la fois membre de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la bioéthique, membre de la mission d'information commune préparatoire au projet de loi de révision des "lois bioéthiques" et président du groupe d'études sur les applications des biotechnologies en génétique et problèmes éthiques à l'Assemblée nationale. Autant dire que l’intéressé sait de quoi il parle et qu’a priori, il saura répondre aux interrogations du public attendu à l’occasion de sa venue à Alençon ce mercredi 16 janvier.

Des prises de parole pas si fréquentes

"Ses prises de parole publiques sont rares" souligne l’association Café Théo 61, structure qui invite le professeur Jean-François Mattéi dans la salle Baudelaire à partir de 20h30 afin d’aborder un bien vaste sujet : "Procréation, génétique, intelligence artificielle… Quelle société voulons-nous ?" pour reprendre l’intitulé complet de la soirée. "PMA, GPA, fin de vie… Ces sujets viennent spontanément à l’esprit, mais les enjeux liés aux avancées très rapides des nouvelles technologies  -séquençage du génome, intelligence artificielle et robots, neurosciences-  sont beaucoup plus larges, allant jusqu’à questionner notre humanité. On parle désormais de transhumanisme, voire de post-humanisme" argumente-t-on.

La promotion de son dernier ouvrage

En préambule, l’invité du jour, "définira ce qu’est vraiment la bioéthique et en traitera trois aspects : la procréation médicalement assistée, les manipulations génétiques et l’intelligence artificielle" détaillent les organisateurs. Puis "il conclura sur la dimension internationale de la bioéthique qui pose de façon aigüe la question du choix de société qui s’opère par ce biais" avant, enfin, de boucler la rencontre par une séance de dédicaces de son dernier ouvrage, "Questions de conscience. De la génétique au posthumanisme", organisée avec la complicité de la librairie alençonnaise "Le Passage".