Info Loir-Et-Cher

Une nouvelle génération de trains entre en gare

25 août 2020 à 19h03 Par Nicolas Terrien
32 nouvelles rames desserviront Paris au quotidien au départ de Tours, Orléans, Blois, Bourges et Nevers
Crédit photo : Nicolas Terrien

De nouveaux trains vont apparaître sur le réseau régional de Centre-Val-de-Loire pour rallier Paris dans de meilleures conditions de voyage. Le premier est apparu en gare de Blois ce mardi 25 août.

Nom de code : "Omneo Premium/Regio2N". On pourrait croire à un droïde tout droit sorti de Star Wars, mais il n’en est rien. Bien qu'assez futuristes, ses lignes font bien penser à un train, du type de ceux qui vont relier Paris à la région Centre-Val-de-Loire d’ici 2022, au fil des livraisons. Ces rames construites par le Canadien Bombardier dans son usine française de Crespin (Nord) vont remplacer les anciens convois "Corail" datant des années 70. Le premier est entré en gare de Blois ce mardi 25 août. Trois autres sont attendus d’ici la fin de l’année et 28 autres encore s’échelonneront sur les deux années à venir.

Le déploiement bien sur les rails

La première rame a été dévoilée à la faveur d’un voyage inaugural entre Orléans et Blois. A bord, le préfet de région Pierre Pouëssel, le président de la SNCF Jean-Pierre Farandou et le président du Conseil régional de Centre-Val-de-Loire, François Bonneau : "Ce sont plus de 550 millions d’euros qui sont investis" rappelle ce dernier, évidemment dans les rames, mais aussi dans un centre de maintenance dont la première pierre a été posée elle-aussi ce mardi à Orléans -70 emplois prévus-. L’Etat met également la main à la poche -470 millions d'euros- à l’issue d’une négociation menée lors du transfert des "Trains d’équilibre du territoire" à la collectivité en 2018.

François Bonneau

Confort, rapidité, accessibilité

Sur sa fiche technique, Bombardier affiche un train capable de rouler à 200 km/h, avec une montée en gamme et de nombreux services à bord : emplacements vélos, information en temps réel, connexion internet par le Wifi notamment. Les rames présentent aussi des portes larges, accessibles de plain-pied et un espace adapté aux personnes à mobilité réduite. Les sièges sont plus spacieux, et répartis sur deux niveaux. Une rame peut transporter 370 passagers, donc 1 110 sur un attelage standard composé de trois rames. Ces trains ne sont pas des TER, et ne circuleront que sur les lignes Paris-Tours via Orléans et Blois, Paris-Bourges et Paris-Nevers.