Info Normandie

Verneuil-d’Avre-et-d’Iton : Qui compose la délégation préfectorale ?

01 décembre 2020 à 18h40 Par Corentin Allain
Crédit photo : Commune nouvelle de Verneuil-d’Avre-et-d’Iton / Facebook

C’est officiel depuis ce mardi 1er décembre, la commune nouvelle de Verneuil-d’Avre-et-d’Iton n’est plus gérée par le maire élu en mars dernier, mais par une délégation préfectorale : conséquence de l’annulation des dernières municipales, après des irrégularités dans la tenue du scrutin. Détails sur cette nouvelle instance.

Le maire de Verneuil-d’Avre-et-d’Iton a laissé son fauteuil ce mardi 1er décembre. A la place d’Yves-Marie Rivemale et de son équipe, c’est une délégation préfectorale qui a pris la main sur la ville normande, la justice ayant fait annuler les élections municipales de mars dernier pour des irrégularités dans le scrutin. Trois habitants de l’Eure composent cette nouvelle instance chargée de gérer ce qu’on appelle "les affaires courantes", en gros "tout ce qui permet à une collectivité de fonctionner au quotidien" explique Corinne Blanchot-Prosper, sous-préfète de l'arrondissement de Bernay.

Trois hommes aux manettes, trois profils

Mais qui sont alors les trois membres, choisis par la préfecture, qui composent cette délégation chargée de gérer la ville jusqu’aux prochaines élections ? "Ce sont des Eurois, mais ils ne sont pas habitants de Verneuil-sur-Avre" détaille la sous-préfète. "Il y a Monsieur Kerbaul, retraité des finances publiques, Monsieur Poquet, retraité du ministère de la Défense et Monsieur Sapin, retraité d’ERDF. Ces deux derniers ont également des missions de commissaire enquêteur. Une élection s’est tenue pour désigner lequel des trois sera le président de cette délégation, qui fera office de maire, et c’est Bernard Poquet qui a été élu à la majorité", complète Corinne Blanchot-Prosper.

Corinne Blanchot-Prosper

On connaît la date des nouvelles élections

L’instance sera aux commandes jusqu’aux prochaines élections municipales de Verneuil-d’Avre-et-d’Iton, dont la date vient d’être fixée au dimanche 24 janvier 2021 pour le premier tour. Le second tour, s’il doit avoir lieu, se tiendra une semaine plus tard, le 31 janvier. D’ici là, les missions habituelles seront assurées, comme la célébration des mariages : "Il y en a un de prévu" glisse justement Corinne Blanchot-Prosper, "et c’est le président de la délégation, ou l’un de ses adjoints, qui va officier".