Rouen : un nouveau défi pour le funambule Nathan Paulin

Vue Seine Rouen

28 juin 2022 à 17h08 par Julien Dubois

Après avoir battu le record du monde de distance sur une sangle, en mai, au Mont-Saint-Michel, Nathan Paulin est attendu ce vendredi 1er juillet à Rouen dans le cadre de la Fête du Fleuve. Le funambule tentera de relier la cathédrale à la tour des Archives, sur un fil tendu au-dessus de la Seine.

Trois jours de festivités en perspective, entre ces 1er et 3 juillet à Rouen, à l’occasion de la deuxième édition de la "Fête du Fleuve". Un évènement qui prévoit de valoriser la Seine à travers diverses animations -concerts, pique-nique, activités nautiques, etc.- et qui démarrera sur les chapeaux de roue : le recordman du monde de distance sur une slackline, le funambule Nathan Paulin, tentera une étonnante traversée sur un fil, le vendredi au soir, depuis la cathédrale et jusqu'à la tour des Archives. "Un vertige ! Nathan Paulin, en équilibre sur ce câble entre les deux tours, il ne va pas falloir manquer ce moment. […] Je ne suis pas sûr que cela ait déjà été fait. La flèche de la cathédrale, c’est symbolique" prévient Sileymane Sow, adjoint au maire de Rouen, en charge des manifestations publiques.

Sileymane Sow, adjoint au maire de Rouen, en charge des manifestations publiques :

Un défi artistique et technique

La performance technique, pour installer la sangle, s’annonce tout aussi impressionnante que la prouesse artistique. "On va entourer la flèche de la cathédrale d’une première sangle, et préparer les plots qui vont être placés sur la tour des Archives. Puis on va dérouler une cordelette entre les deux points, à travers les rues de Rouen, et à un moment donné on va arrêter toute la circulation pour tendre la ligne qui va s’élever dans le ciel" explique Mathieu Soyer, le directeur des manifestations publiques à la ville de Rouen. Nathan Paulin disposera ensuite de quelques heures pour tester la sangle. La traversée, elle, se fera en musique. Le funambule sera accompagné d’un bout à l’autre par les musiciens de l’orchestre de l’Opéra de Rouen. Un spectacle visible depuis le pont Boieldieu ou depuis la prairie Saint-Sever.

Mathieu Soyer, directeur des manifestations publiques à la ville de Rouen :