Info Haut-Anjou

Coronavirus : le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne craint un reconfinement

09 juillet 2020 à 15h44 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : Jonathan Lateur

Pour le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne, c’est le relâchement généralisé de la population qui explique la hausse significative du nombre de cas positifs au COVID-19. Philippe Henry redoute déjà les effets d’un possible reconfinement.

C’est une première à l’échelle nationale. L’ensemble des Mayennais vont être testés au COVID-19. Il faut dire que depuis le 25 juin, le nombre de cas positifs a été multiplié par quatre dans le département. A ce jour, six foyers épidémiques ont également été identifiés par l’Agence Régionale de Santé. L’ARS va donc faire envoyer des bons de dépistages gratuits directement dans les boites aux lettres des habitants. Pour Philippe Henry, cette situation s’explique, malheureusement, assez facilement : "On paye là un certain relâchement. Les gestes barrières ne sont plus respectés, il y a beaucoup de brassage et certaines personnes sont même agressives lorsqu’on leur demande de porter un masque" regrette le maire de Château-Gontier-sur-Mayenne.

Déjà le spectre d'un nouveau confinement 

La décision forte et inédite annoncée par l’ARS n’a pas tardé à faire réagir. Le président du Conseil départemental, Olivier Richefou, dénonce une mesure "disproportionnée" qui pourrait avoir de lourdes conséquences alors que commence à peine la saison estivale : "Sans doute que les autorités veulent savoir si le virus circule localement ou dans tout le département. Mais il est certain que cela tombe au très mauvais moment. Cela risque d'impacter l’ensemble des acteurs touristiques qui l’étaient déjà beaucoup depuis le mois de mars. Et c’est aussi une mauvaise nouvelle pour les habitants, puisque si on était amené à confiner de nouveau, cela signifierait que les vacances ne seront pas possibles" estime pour sa part Philippe Henry.

Philippe Henry