Info Sarthe

Covid-19 : suivez en direct l’arrivée du TGV médicalisé en Pays-de-la-Loire

26 mars 2020 à 20h40 Par Jonathan Lateur
Crédit photo : SNCF

Les hôpitaux du Mans, d’Angers, de Nantes et de La Roche-sur-Yon se préparent à accueillir une vingtaine de malades atteints du "COVID-19" en provenance de la région Grand-Est. Le TGV qui transporte ces patients doit arriver ce jeudi après-midi à Angers.

Jeudi 26 mars

21h27 // "C’est une première historique et c’est plutôt une bonne expérience" : le docteur Joël Pannetier, référent situation sanitaire exceptionnelle à l’hôpital du Mans, se félicite de l'admission de quatre patients porteurs du "COVID-19" en provenance du Grand-Est dans son établissement.

17h30 // Une première ambulance arrive d'Angers, sous bonne escorte.

17h20 // Un escadron de motards de la gendarmerie attend, devant le centre hospitalier du Mans, l'arrivée des patients à bord d'ambulances provenant d'Angers où s'est arrêté le TGV médicalisé.

16h20 // La préfecture de la Sarthe tiendra une conférence de presse à 18h pour faire le point sur l'arrivée de 4 patients du Grand-Est à l'hôpital du Mans.

16h10 // Les premiers patients sont évacués par ambulance vers les CHU d'Angers et de Nantes, et les hôpitaux du Mans et de La Roche-sur-Yon.

15h40 // Le train arrive en gare d’Angers. Un important dispositif de sécurité impliquant des militaires a été déployé autour du bâtiment.

13h00 // Des secouristes de la Croix-Rouge sont aussi présents à bord

12h00// Découvrez en vidéo, sur des images fournies par la SNCF, l’embarquement des patients ce jeudi matin à la gare de Strasbourg :

11h30 // Le TGV médicalisé doit arriver en milieu d’après-midi en gare d’Angers. Les malades du "COVID-19" seront ensuite acheminés en ambulance vers les CHU d’Angers et de Nantes, et les CH du Mans et de La Roche-sur-Yon. L’hôpital du Mans se prépare à accueillir quatre personnes.

11h00 // Le train quitte l’Alsace direction la gare d’Angers. En plus de la vingtaine de patients, environ 50 soignants et logisticiens sont aussi montés à bord du TGV médicalisé. C’est la première évacuation sanitaire de cette ampleur en Europe.

8h30 // L’embarquement des patients a commencé en gare de Strasbourg. Ils sont installés dans cinq voitures différentes du TGV, "à raison de quatre par salle basse, celles du haut étant dévolues à la circulation des matériels et des personnels soignants" précise la Direction générale de la Santé.

Mercredi 25 mars

21h30 // Pour "soulager" les hôpitaux du Grand-Est, une vingtaine de malades atteints du "COVID-19" vont être transférés demain vers quatre hôpitaux de la région Pays-de-la-Loire. Un TGV spécialement affrété pour ce transfert partira en milieu de matinée de Strasbourg.