Info Sarthe

Le Mans : hommage national et légion d’honneur pour le policier tué en mission

12 août 2020 à 14h12 Par Jonathan Lateur
Le ministre de l'Intérieur se recueille devant le cercueil du défunt policier
Crédit photo : Twitter/Gérald Darmanin

Une semaine après le décès d’Éric Monroy, le ministre de l’Intérieur était de retour au Mans ce mercredi 12 août pour rendre un ultime hommage au policier tué par un chauffard.

L’hommage de la nation à Éric Monroy. Une semaine après le décès en mission de ce policier manceau de 43 ans, le ministre de l’Intérieur s’est de nouveau rendu en Sarthe ce mercredi 12 août à l’occasion d’une cérémonie d’hommage national organisée dans la cour de l’hôtel de police, boulevard Paixhans. Après avoir rencontré la famille du défunt, Gérald Darmanin a promu Éric Monroy au grade de capitaine puis l’a décoré de la Légion d’honneur à titre posthume en présence de ses proches et de ses collègues. Dans le même temps, une minute de silence était aussi respectée dans tous les commissariats et casernes de gendarmerie de France.

Le ministre cible "le refus de l’autorité"  

Lors de sa prise de parole, Gérald Darmanin a dénoncé "le refus de l’autorité", selon lui "le mal de la société" dont les policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers subissent les conséquences au quotidien. Le ministre de l’Intérieur a tenu également à saluer le travail des agents de police secours dont faisait partie la victime originaire d'Alençon :"Ces policiers du quotidien toujours présents qui aident, qui assistent, qui réconfortent. Ces policiers qui sont là quand tout va mal, quand nos concitoyens n’ont plus personne vers qui se tourner". Éric Monroy est décédé dans la nuit du 5 au 6 août lors d’une intervention, après avoir été percuté par un automobiliste qui tentait de prendre la fuite.