Info régionale

Coronavirus : l'évolution dans l'ouest

Suivez, jour par jour, l'évolution de la situation dans les départements de l'ouest de la France sur le front de l'épidémie de coronavirus, de son nom scientifique "COVID-19".

mercredi 18 mars

- L'Automobile Club de l'Ouest annonce le report des célèbres 24 Heures du Mans : "Conséquence de l'évolution sanitaire liée au coronavirus et des dernières directives gouvernementales, la 88e édition, initialement programmée les 13 et 14 juin prochains, est reportée aux 19 et 20 septembre 2020".

- L'Agence régionale de santé fait le point sur la propagation du virus "COVID-19" en Normandie : au total, 208 personnes ont été testées positives au coronavirus sur le territoire, dont 34 nouveaux cas au cours des dernières 24 heures.

- Patrick Dallennes, préfet de la Sarthe, indique qu'après une première journée de mise en place, celles et ceux qui ne respectent pas les mesures de confinement seront punis "par une contravention désormais portée à 135 euros". Policiers et gendarmes ont reçu des consignes de sévérité "mais garderont tout de même une faculté d’appréciation" a-t-il précisé sur Sweet FM.

- L'Agence régionale de santé de Centre-Val-de-Loire confirme : à l'hôpital de Dreux, c'est un homme de 72 ans, touché par le virus "COVID-19", qui a succombé.

- L'Agence régionale de santé des Pays-de-la-Loire annonce le décès d'un homme de 90 ans touché par le coronavirus, qui était hospitalisé à Angers.

- La municipalité du Mans maintient ses marchés "de plein vent" mais uniquement pour les produits alimentaires et, afin de limiter les risques de propagation du coronavirus, "chaque commerçant devra servir les clients avec des gants et veiller à ce que les clients ne touchent pas les produits".

mardi 17 mars

- L'Agence régionale de santé de Centre-Val-de-Loire confirme le décès d'un malade atteint du virus "COVID-19" en Eure-et-Loir. Ce département compte par ailleurs 27 cas de contamination. 9 personnes sont touchées dans le Loir-et-Cher voisin.

- Christelle Morançais, présidente du Conseil régional des Pays-de-la-Loire, va proposer à son assemblée cette semaine le vote d'un dispositif d'aide doté de 50 millions d'euros afin d'éviter aux entreprises artisanales du territoire notamment qu'elles ne fassent faillitte.

- Le docteur Fabrice Denis, oncologue au Mans, a participé à la mise au point d'une web-application de dépistage "COVID-19" visant à désengorger les appels au "15". Le dispositif est d'abord testé en Sarthe, avant une éventuelle généralisation.

- Sur Sweet FM, le gérant des magasins Intermarché de Nogent-le-Rotrou et de Rémalard insiste sur le fait qu'il n'y a "aucun risque de pénurie" en produits de première nécessité dans les rayons, à condition que "chacun fasse ses courses normalement".

lundi 16 mars

- Bilan actualisé dans chaque région : en Centre-Val-de-Loire, 90 personnes ont été touchées par le virus "COVID-19" dont 5 en Loir-et-Cher et 25 en Eure-et-Loir. En Pays-de-la-Loire, 109 contaminations enregistrées : "C'est la dernière fois que nous publions le nombre de cas confirmés" précise l'Agence régionale de santé qui se contentera désormais de diffuser "toute information utile sur l'évolution de l'état de santé des patients".

- Invité de la première émission spéciale épidémie de coronavirus ce lundi 16 mars sur Sweet FM, Damien Pichereau, député de la Sarthe, demande aux Français d'appliquer les consignes des autorités : "Il faut que chacun se sente concerné. Le risque est global, en ville mais aussi à la campagne. Monsieur Dupont, assis dans son canapé à Paris, s'exposera beaucoup moins au virus que Monsieur Durand qui fait une fête de famille avec vingt personnes chez lui à Conlie !".

Damien Pichereau, député de la Sarthe

dimanche 15 mars

- Bilan actualisé dans chaque région : en Normandie, 143 cas de contamination par le virus "COVID-19" sont recensés à ce jour dont 25 dans l'Eure et 3 dans l'Orne. En Pays-de-la-Loire, 99 personnes sont tombées malades dont 5 en Mayenne, 19 en Sarthe et 27 dans le Maine-et-Loire. En région Centre-Val-de-Loire, 71 cas dont 2 en Loir-et-Cher et 23 en Eure-et-Loir.

- Le premier tour des élections municipales est maintenu. Avec une série de précautions prises dans chaque bureau de vote, les Français sont appelés à conserver ou renouveler les élus de leurs communes.

samedi 14 mars

- Le gouvernement ordonne la fermeture de tous les commerces et autres lieux non indispensables "jusqu'à nouvel ordre" dans toute la France.

- Au Mans, la mairie annonce qu'elle "fait fermer tous les équipements publics de la ville".

- A Blois, la municipalité communique la liste de tous les équipements et lieux publics "non indispensables" désormais fermés : château royal, Maison de la BD, etc... La collectivité précise en revanche que les marchés notamment sont maintenus.

- Actualisation des cas de contamination par le virus "COVID-19" : 127 malades en Normandie dont 2 dans l'Orne et 25 dans l'Eure. 82 malades en Pays-de-la-Loire dont 5 en Mayenne, 14 en Sarthe et 23 en Maine-et-Loire. 54 malades en Centre-Val-de-Loire dont 2 en Loir-et-Cher et 15 en Eure-et-Loir. 

vendredi 13 mars

- A Alençon, la salle labellisée "musiques actuelles" de La Luciole décide de suspendre ses concerts et événements à partir de ce vendredi 13 mars et "pour une période indéterminée". L'établissement entend ainsi "participer, à son niveau, au combat collectif contre la propagation du COVID-19".

jeudi 12 mars 

- En Centre-Val-de-Loire, le nombre de cas de contamination par le virus "COVID-19" s'établit désormais à trente avec notamment cinq malades en Eure-et-Loir et un dans le Loir-et-Cher.

- Nouveau bilan : l'ARS des Pays-de-la-Loire annonce un total de 42 cas de contamination par le virus "COVID-19" dans la région, dont dix en Sarthe, dix en Maine-et-Loire et deux en Mayenne.

- Pour la première fois en Sarthe, la préfecture ordonne la fermeture d'un établissement scolaire. Il s'agit de l'école Pierre-Coutelle, située à La Chapelle-Saint-Aubin, qui devrait rester portes closes jusqu'au vendredi 20 mars inclus. Une enseignante a été détectée positive au "COVID-19"Toutes les personnes qui ont été en contact avec elle, enfants compris, sont sous le coup d'une "surveillance accrue de leur état de santé" écrit la préfecture, sans préciser pour le moment si des mesures de mises en quarantaine ont été prises.

mercredi 11 mars

- Actualisation en Centre-Val-de-Loire : 20 cas de contagion par le virus "COVID-19" sont officiellement recensés. Cinq personnes touchées dans l’Eure-et-Loir, six en Indre-et-Loire, neuf dans le Loiret. Aucun cas dans le Cher, l’Indre et le Loir-et-Cher.

- L'Agence régionale de santé des Pays-de-la-Loire réactualise son bilan : 34 cas de contamination par le virus "COVID-19" sur l'ensemble du territoire, dont sept en sarthe, sept en Maine-et-Loire et deux en Mayenne. "En Pays-de-la-Loire, il n’y a pas de circulation active du virus. Il n’y a pas de quatorzaine pour les personnes revenant d’une zone à risque, mais des mesures de réduction sociale -ne pas rendre visite aux personnes fragiles, ne pas aller dans des rassemblements importants...-. Les Pays-de-la-Loire sont toujours au stade 2 du plan de prévention et de gestion des risques, mais se préparent avec l’ensemble des professionnels de santé et des acteurs concernés à un futur passage au stade 3" indique l'ARS.

- C'était jusqu'ici le dernier département normand épargné par l'épidemie : l'Orne a detecté son premier cas cette semaine. Il s'agit d'une fillette de 2 ans, qui aurait été en contact avec une personne contaminée dans le Calvados. L'enfant a été confiné à domicile avec sa famille.

- La région Pays-de-la-Loire a réuni les acteurs économiques du territoire, en présence du préfet Claude d’Harcourt. Un numéro vert a été mis en place par la collectivité ce mercredi : 0 800 100 200 et un espace d’informations sur son site internet est disponible pour aider les entreprises face à l’épidémie de coronavirus.

mardi 10 mars

- On apprend que les 24 Heures Motos, au Mans, sont reportées les 5 et 6 septembre 2020 : "L’épreuve était prévue initialement les 18 et 19 avril mais l’évolution sanitaire liée au coronavirus nous oblige à déplacer notre événement plus tard dans l’année" explique l'organisation, qui confirme la validité des billets déjà achetés pour la nouvelle date, "sans nécessité d'échange".

- En région Centre-Val-de-Loire, on dénombre officiellement 17 cas de contamination dont 5 en Eure-et-Loir, 5 également en Indre-et-Loire et 7 dans le Loiret. Aucun malade dans le Cher, l’Indre et le Loir-et-Cher. Dans ce dernier département néanmoins, un élève du lycée de Pontlevoy -site de l’abbaye- a été confirmé positif au "COVID-19" : l'intéressé est domicilié à La Rochelle, où il réside et où il est resté depuis lors. "Dès connaissance de ce cas, l’ARS Centre-Val-de-Loire, en lien avec le rectorat et le CHRU de Tours, a pris les mesures nécessaires pour joindre les personnes ayant pu entrer en contact avec ce jeune homme au sein de l’établissement, qu'il s'agisse de camarades, d'enseignants ou de personnels" fait-on savoir.

- Les autorités sanitaires actualisent leurs bilans : 28 contaminations par le virus "COVID-19" enregistrées dans les Pays-de-la-Loire dont six en Sarthe et autant dans le Maine-et-Loire. Toujours un seul cas en Mayenne. Selon l'Agence régionale de santé, on compte quatre guérisons.

- Audrey Dolo-Canal, candidate DVD aux élections municipales au Mans, annule son meeting de campagne prévu jeudi 12 mars en raison de la propagation du coronavirus : "Nous le remplaçons par un Facebook Live" indique l'intéressé.

- La municipalité d'Alençon indique que des lingettes et du gel hydro-alcoolique seront mis à disposition dans les bureaux de vote dimanche afin d'éviter les risques de contamination. Une vigilance particulière sera apportée aux files d'attente pour obtenir un maximum de fluidité et éviter "les situations de promiscuité prolongées". La collectivité rappelle néanmoins que "le risque de contamination par les bulletins de vote et les stylos est quasi inexistant, la contamination se faisant d’homme à homme par les voies respiratoires et par les gouttelettes ou les postillons de salive".

lundi 9 mars

- Sylvie Tolmont, députée de la Sarthe, indique être contaminée par le virus "COVID-19". L'élue PS figure donc parmi les cinq parlementaires touchés à l'Assemblée nationale. Elle a été admise à l'hôpital du Mans et son état semble n'inspirer aucune forme d'inquiétude particulière.

- Au Mans, l'entreprise Initiatives Sarthe offre 300 000 masques de protection anti-virus à l'Agence régionale de santé des Pays-de-la-Loire : "C'est l'ensemble du stock que nous avions constitué en 2009 à l'époque de la grippe H1N1 pour distribuer à nos clients... L'épidémie ayant été maîtrisée, nous avions tout gardé. Aujourd'hui, ces masques seront certainement utiles aux infirmières, médecins, dentistes et même pour les aides à domicile qui interviennent chez les personnes âgées" explique Franck Vallée, directeur général.

- A 14h ce lundi 9 mars, 26 contaminations au virus "COVID-19" étaient officiellement enregistrées sur le territoire des Pays-de-la-Loire, dont six en Maine-et-Loire, cinq en Sarthe et une en Mayenne selon l'Agence régionale de santé.

- Malik Benakcha, candidat aux élections municipales à Blois, annule son meeting de campagne programmé mercredi 11 mars : "Sur 450 places disponibles, nous étions déjà arrivés à 350 réservations, nous nous devons d'appliquer le principe de précaution" lit-on dans le communiqué adressé aux rédactions.

dimanche 8 mars

- Selon le journal L'Echo Républicain, un élève scolarisé au lycée Rémi-Belleau, à Nogent-le-Rotrou, est porteur du virus "COVID-19" : l'établissement fait savoir aux familles que le malade est "maintenu à domicile" et que les cours restent assurés normalement jusqu'à nouvel ordre.

- A 13h ce dimanche 8 mars, 25 contaminations au virus "COVID-19" étaient officiellement enregistrées sur le territoire des Pays-de-la-Loire, dont six en Maine-et-Loire, cinq en Sarthe et une en Mayenne. Sur l'ensemble des malades admis en milieu hospitalier, "une guérison a eu lieu" précise l'Agence régionale de santé.

- Le point en Normandie : un total de 22 personnes testées positives au "COVID-19" dont six dans l'Eure mais aucune dans l'Orne. Un malade, qui avait été hospitalisé à Elbeuf, est décédé. "A ce stade, l’état de santé des 21 personnes prises en charge n’est pas préoccupant" indique l'Agence régionale de santé.

samedi 7 mars

- L'hôpital du Mans annonce l'interdiction des visites, en son sein, par des mineurs, des malades et des personnes revenant des zones où le virus "COVID-19" circule. Dans les autres cas, les visites sont déconseillées, "les patients hospitalisés ou hébergés étant par nature des personnes fragiles". Si elles ont lieu, un seul visiteur à la fois est autorisé par patient : "Ceci permet de limiter la proximité dans les chambres" explique l'établissement.

vendredi 6 mars

- L'Agence régionale de santé des Pays-de-la-Loire annonce un cas de contamination chez un élève du collège Jean-de L'Epine, au Mans : un garçon de 14 ans, avec lequel 93 personnes ont pu entrer en contact rapproché au sein de l'établissement. L'intéressé a été hospitalisé, de même que sa mère, elle aussi touchée : tous deux rentraient d'une "zone à risque".

- Quatre nouveaux cas de coronavirus sont confirmés en région Centre-Val-de-Loire (l’état clinique des personnes concernées ne présente pas de signe de gravité) : au total, on compte sept cas confirmés en Centre-Val-de-Loire (un en Eure-et-Loir, deux en Indre-et-Loire, quatre dans le Loiret).

jeudi 5 mars

- Dans un communiqué, l'Automobile Club de l'Ouest précise qu'il n'est, pour l'heure, pas question d'annuler ni même de reporter les événements programmés sur le circuit de la Sarthe. Les célèbres 24 Heures du Mans restent maintenues à la mi-juin, jusqu'à nouvel ordre.